# Métiers d'avenir dans la construction : états des lieux et recueil prospectif

Publié le 28 Octobre 2015

 

Un rapport à lire absolument, même si l'on est bruxellois 

 

Un rapport publié par le Forem - disponible en fin d'article - établit une première liste des métiers d’avenir pour la Wallonie. 

Ce travail permet notamment aux acteurs de l’emploi et de la formation de mieux appréhender les besoins futurs des employeurs et d’adapter à terme leur offre de service.

Outre quelques "nouveaux" métiers détectés, ces métiers d’avenir seraient essentiellement des métiers dont les contenus ont évolué ou des métiers avec une augmentation potentielle de la demande en effectifs. Nous avons donc confectionné 3 listes distinctes au sein du secteur de la construction.

 

Extraits du rapport du FOREM disponible en fin d'article

 

1. Liste des métiers de la construction dont les contenus vont évoluer

Manoeuvre (manutentionnaire) : si le rôle premier du manœuvre était de préparer le travail pour le professionnel afin de rentabiliser le temps de travail de ce dernier, ce profil est de moins en moins demandé sur chantier.  

Les activités de «manutention manuelle » passeraient au second plan par rapport aux compétences annexes telles que la conduite d’engins de manutention (grue à tour, Manitou, etc.) ou le montage d’échafaudages. 

 

Plafonneur :  intervient en construction neuve ou en rénovation. Il joue un rôle important dans l’isolation et en construction passive en posant notamment les isolants acoustiques et thermiques (doublages Metalstud) et en réalisant les jonctions murs & châssis . 

Il devra, à l’avenir, être davantage conscient que ses propres gestes ont une importance dans l’isolation et l’étanchéité à l’air du bâtiment

 

Les autres métiers dont les contenus vont évoluer sont les : paveur, cimentier-façadier, chapiste, coffreur spécialisé, couvreur et étancheur, carreleur, poseur de fermetures menuisées,... (à découvrir plus en détails dans le rapport du Forem en fin d'article). 

 

2. Métier existant mais au plus grand potentiel de croissance en terme d'emploi: "monteur frigoriste".

 

3. Liste des "nouveaux" métiers (métiers "d'avenir")  :

  • dans le gros-oeuvre : poseurs d'isolant ou monteur en isolation
  • dans le parachèvement (& les techniques spéciales): nettoyeur en panneaux solaire
  • dans le sous-secteur de la "conception" : ventiliste
  • dans le sous-secteur de "l'encadrement" : entrepreneur général en rénovation énergétique, courtier en travaux et responsable PEB
  • Plus d'infos : cfr. rapport du Forem en fin de page    

 

 

Inscriptions en formation du bâtiment à Bruxelles

 

Vous êtes sans emploi et souhaitez vous aussi accéder aux formations en construction à Bruxelles ?

Prenez contact avec le CFPAS Intégration professionnelle au 02 / 502.31.07  - 8h30/17h - Jours ouvrables (entretien sur rendez-vous).  

Notre centre de formation vous proposera d'opter rapidement pour un bilan de connaissances (gratuit) et si nécessaire, une préparation spécifique qui vous aidera à accéder le plus rapidement possible à la formation  qualifiante de votre choix dans le bâtiment (à Bruxelles et Wallonie) ou à l'emploi. 

Nos formations mènent également à l'emploi dans le secteur de la construction (CP 124, emplois de catégories 1 et 1A).

DATE DE LA PROCHAINE SEANCE DE TEST :

La date du prochain test est visible en permanence en haut à droite de tous nos articles (ribbon ou bandeau rouge).

 

La formation est gratuite. Des indemnités de stage et le remboursement des frais de déplacements sont possibles (sous conditions à vérifier lors de votre inscription).  

 

Entrées et tests permanents (en fonction des places disponibles).    

 

 

 

Signaler un lien cassé

Rédigé par formations construction bâtiment bruxelles

Publié dans #Les PLUS du Web

Repost 0
Commenter cet article