# fbz-fse Constructiv octroient des avantages complémentaires aux ouvriers de la construction. Pourquoi ne pas en profiter (explications)

Publié le 11 Juillet 2014

 

fbz-fse Constructiv : trois lettres qui désignent le Fonds de Sécurité et d'Existence

 

Un Fonds de sécurité qui concerne plus de 5% de tous les salariés de notre pays. Et si l'on prend également en compte les entreprises qui touchent au secteur de la construction, le pourcentage de salariés de notre pays concerné par la construction atteint même 10%, soit 1 salarié sur 10.

 

Le fbz-fse octroie des avantages complémentaires

 

Ne nous y trompons pas, le secteur de la construction joue aussi un rôle moteur sur le plan social. La construction est, par exemple, l'un des premiers secteurs à avoir instauré en 1947 un fonds de sécurité d'existence dont le but principal était l'octroi d'indemnités complémentaires de chômage en cas d'intempéries.

Avant toute chose, il faut bien situer l'importance de ce secteur dans l'économie de la Belgique. La construction, c'est près de 30.000 employeurs qui occupent plus de 200.000 salariés. Et parmi ceux-ci, près de 170.000 d'entre eux (soit 85% des salariés) travaillent comme ouvriers.

Cette idée est le fil conducteur qui suit le fbz-fse Constructiv lorsqu'il octroie des avantages aux travailleurs de la construction, comme :

La carte de légitimation

 

Un "+" pour les ouvriers restés actifs dans le secteur pendant 1 an. La carte de légitimation est une carte qui atteste de l'occupation des travailleurs dans le secteur.

FAUT-IL LA DEMANDER ?

Non, Tous les travailleurs qui ont été actifs durant l'année de référence, auprès de l'une ou plusieurs entreprises du secteur, reçoivent la carte automatiquement.

EN QUOI VA-T-ELLE M'ETRE UTILE ?

Tout travailleur qui est en possession d'une carte de légitimation "ayant droit" a droit à des indemnités supplémentaires.

Et la concertation sociale dans tout çà ?

 

La construction est un secteur avec une forte tradition de concertation sociale. Plusieurs fonds sectoriels paritaires ont été créés : 

v  le Fonds de Sécurité d’Existence (FSE) dont on vient de parler et qui octroie toute une série d’indemnités et d’avantages aux ouvriers de la construction ;

v  Pensio B, qui gère la pension complémentaire ; le CNAC, qui promeut la sécurité sur les chantiers ;

v  le FFC, qui s’occupe de la formation

Un secteur qui, faut-il le rappeler, connaît un fort taux de syndicalisation des ouvriers (98%).  

 

 

Inscriptions en formation du bâtiment à Bruxelles

 

Vous êtes sans emploi et souhaitez vous aussi accéder aux formations en construction à Bruxelles ?

Prenez contact avec le CFPAS Intégration professionnelle au 02 / 502.31.07  - 8h30/17h - Jours ouvrables (entretien sur rendez-vous).  

Notre centre de formation vous proposera d'opter rapidement pour un bilan de connaissances (gratuit) et si nécessaire, une préparation spécifique qui vous aidera à accéder le plus rapidement possible à la formation  qualifiante de votre choix dans le bâtiment (à Bruxelles et Wallonie) ou à l'emploi. 

Nos formations mènent également à l'emploi dans le secteur de la construction (CP 124, emplois de catégories 1 et 1A).

DATE DE LA PROCHAINE SEANCE DE TEST :

La date du prochain test est visible en permanence en haut à droite de tous nos articles (ribbon ou bandeau rouge).

 

La formation est gratuite. Des indemnités de stage et le remboursement des frais de déplacements sont possibles (sous conditions à vérifier lors de votre inscription).  

 

Entrées et tests permanents (en fonction des places disponibles).    

 

 

 

Signaler un lien cassé

Rédigé par formations-du-batiment-bruxelles

Publié dans #Les PLUS du Web

Repost 0
Commenter cet article