Choisissez une formation dans un métier en pénurie (avec remise à niveau) est un PLUS certain aujourd'hui (explication)

Publié le 25 Mai 2017

 

Le salon de la formation est passé

... mais avec lui tout peut commencer.

En effet, vous pouvez (encore) visiter et découvrir nos locaux & ateliers de formation sur rendez-vous (02/502.31.07) et suivre, chez nous, une formation donnant accès aux métiers repris "parmi les métiers en pénurie"... à savoir les métiers de la construction.

Et pour aborder les formations en construction dans de bonnes conditions, pourquoi ne pas associer la formation en construction avec une remise à niveau en français et en calcul !

Cliquez ici pour trouver une formation en construction à BXL avec remise à niveau.

 

Inscriptions en formation du bâtiment à Bruxelles

 

Vous êtes sans emploi (h/f) et souhaitez vous aussi accéder aux formations en construction à Bruxelles? Prenez contact avec le CFPAS Intégration professionnelle au 02 / 502.31.07  - 8h30/17h - Jours ouvrables (entretien sur rendez-vous).  

JE M'INSCRIS EN LIGNE (disponible 24h/24) : cliquez ici pour ouvrir le formulaire.

Notre centre de formation aux métiers de la construction vous proposera d'opter rapidement pour un bilan de connaissances (gratuit) ainsi qu'une inscription dans l'une de nos formations à découvrir en cliquant ici ou sur "Programme PDF" dans la barre titre (noire) de cette page. 

Nos formations mènent également à l'emploi dans le secteur de la construction (CP 124, emplois de catégories 1 et 1A).

DATE DE LA PROCHAINE SEANCE DE TEST :

La date du prochain test est visible en permanence en haut à droite de tous nos articles (ribbon ou bandeau rouge).

La formation est gratuiteDes indemnités de stage et le remboursement des frais de déplacements sont possibles (sous conditions à vérifier lors de votre inscription).  

Entrées et tests permanents (en fonction des places disponibles). 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Rédigé par formations construction bâtiment bruxelles

Publié dans #Vidéos

Commenter cet article